Yasmine Zemmama

Les femmes peuvent aisément créer une communauté, mais surtout la maintenir “


Présentez-vous en quelques lignes…

J’ai 27 ans. Je suis née et j’ai grandi à Marrakech, jusqu’à l’âge de 18 ans, où je suis venue m’installer à Casablanca pour suivre mes études supérieures en communication au sein d’une école spécialisée. J’ai commencé mon parcours en mode freelance entant qu’attachée de presse pour le compte d’une grande agence travaillant pour des festivals tels que Mawazine, le Festival international du film de Marrakech et le Festival national des arts populaires. Des expériences aussi riches les unes que les autres qui m’ont permis de me construire et de me forger sur le plan professionnel. J’ai crée mon blog de mode sous le nom de My Hipster Square pour m’évader et surtout pour partager mes idées, mes découvertes et mes looks à travers une plateforme que tout le monde peut consulter gratuitement. Au fil des années, mon blog a bénéficié d’une large visibilité, ce qui m’a bien sur encouragé à continuer de faire ce que j’aimais et d’avancer sur mes projets personnels. Aujourd’hui, je jongle entre le métier de digital marketing et Traffic Manager au sein de l’agence Zillion Digital et de blogueuse, instagrammeuse pour mon propre compte.

Comment vous est venu l’idée de lancer votre blog ?

J’ai toujours eu un énorme penchant pour la mode, les accessoires et surtout pour la découverte. Je suis curieuse de savoir comment les femmes s’expriment à travers l’aspect vestimentaire. Ma curiosité a fait que j’ai naturellement suivi les blogs français, espagnols, italiens et américains. Je me suis donc prise au jeu et voulu moi aussi partager ma vision avec des personnes qui partagent le même intérêt. Je passais tout mon temps libre à assouvir cette passion… bouquiner, chercher sur internet, améliorer le blog, de la photo, de la vidéo, des décors. Je garde un très bon souvenir du lancement.

Avez vous des modèles ? Si oui, lesquels ?

Je n’ai pas vraiment de modèles. Negin Mirsalehi et Emily Canham sont mes inspirations mode. Pour la beauté, Huda Kattan, Lilly Ghalichi et des youtubeuses comme Horia et Lufy. Je m’inspire auss des instagrammeuses au feed ultra clean comme Amelia Nymphea et Natasha Birds. Un melting pot d’univers complètement différents dans lesquels je réussis quand même à me retrouver.

Comment avez vous réussi à créer votre communauté ?


Il faut beaucoup de persévérance et d’honnêteté. Dans ma vie quotidienne, j’essaye d’apporter une touche de positivité et surtout un plus dans ce que je poste. Je ne partage que ce que j’aime, je ne met que des produits par lesquels je suis convaincue et que j’utilise. Le cas aussi pour les endroits à découvrir, j’en parle quand ça me plaît et quand je sens que le lecteur ou « spectateur » pourrait y trouver un bonheur qu’il a recherché et une valeur ajoutée. Ces endroits peuvent être un kid’s club dans un hôtel, un produit de skincare révolutionnaire, une palette de fards à paupières aux couleurs qui en valent le détour, un restaurant aux mets originaux…

Arrivez-vous à vivre du digital ?


Oui parce que le digital est mon métier.
Concernant le blogging, la réponse est non.
C’est une source de revenu qui enchante mes envies « extras » et me permet de faire des voyages et d’investir dans mon site et dans le matériel dédié à mes réseaux sociaux. Ce n’est pas une source sur laquelle je peux me reposer pour le moment.

On remarque souvent que l’entreprenariat indépendant sur internet notamment le blogging est porté par des femmes. Qu’en pensez-vous ?

Je pense que les femmes ont ce côté créatif et cet esprit de partage qui leur permet aisément d’interagir avec une communauté. Les femmes peuvent aisément créer une communauté, mais surtout la maintenir. C’est aussi dû au fait que la demande est bien plus féminine et les sujets le sont tout autant.
Les femmes cherchent beaucoup sur internet avant l’achat. Elles ont pris aujourd’hui l’habitude de voir à quoi ressemblerait le produit qu’elles convoitent avant l’achat. Nous pouvons parler de peau en donnant des conseils sur comment traiter des tâches, en conseillant les jeunes filles de toujours se laver le visage d’avoir une peau propre avant de pouvoir la maquiller. Aborder le sujet du maquillage en donnant des astuces sur comment réaliser un trait d’eye-liner facilement, comment tracer ses sourcils « naturellement », comment avoir plus de volume au niveau des cheveux, comment faire des boucles facilement en utilisant un fer à lisser… Les jeunes mamans recherchent du soutien et des conseils qu’elles retrouvent sur internet facilement auprès des influenceurs.

Des idées de recettes faciles, il suffit pareillement de taper des mots-clés ou rentrer sur des groupes qui sont spécialisés et bien gérés par des femmes le plus souvent pour tomber sur des mine d’or. Les idées d’aménagement, de rangements, de création de bijoux maison sont très demandés et touchent beaucoup plus les femmes que les hommes. La loi de l’offre et la demande oblige.

Pensez vous réussir à développer votre projet digital pour en vivre et s’y consacrer entièrement ?


Peut-être développer un sous-projet comme une marque qui répondrait à ce que j’ai pu apprendre depuis ces années, un concept pour des marques qui souhaiteraient faire des événements, proposer des services en tant que conseillère, mais pas me consacrer entièrement à « la vie d’influenceurs » parce qu’elle ne réponds pas, selon moi, à certaines valeurs importantes.

Etes vous encouragée et soutenue par vos proches ?


Mes proches ont toujours soutenu mes projets et en font partie.
Ma grande soeur Abla est une styliste, décoratrice mais aussi blogueuse lifestyle. Elle partage son quotidien avec ses followers en leur donnant des idées de recettes, des astuces…
Ma petite soeur Yacout est une jeune lycéenne youtubeuse. Elle réussit à faire de petites merveilles avec un matériel approximatif pour l’instant.
Mes parents, étant architectes, ils ont une fibre artistique qui m’a fortement imprégnée.

Vos projets ? 


J’ai beaucoup d’idées qui se transformeront sûrement en projets. Pour l’instant, mes projets tournent autour des voyages, des découvertes, de nouveaux styles de photos pour sortir un peu de ma zone de confort.

Une réponse sur “ Yasmine Zemmama ”
  1. Je t’aiime bcp yasminoo t es vraiment une fille magnifique je te souhaite une bonne continuation ❤ #loveyou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *